Agencement de pharmacies

M3EP compte à son actif de nombreuses réalisations en termes d’agencement et d’aménagement de pharmacie. Afin de répondre aux besoins et critères de ses clients, M3EP s’accorde à réaliser ses travaux sur-mesure.

Nos exemples de réalisations

Pourquoi faut-il bien agencer la pharmacie ?

Le métier de pharmacien est encadré par de nombreuses lois. Pour ainsi dire, l’agencement de la pharmacie doit répondre à un nombre important de règles concernant le caractère confidentiel des échanges, mais aussi par le libre accès aux médicaments. Il est donc impératif de mettre en place des zones dédiées à ces actes quelque peu particuliers.

Agencement de l’espace extérieur

Toutes les pharmacies doivent disposer d’une rampe pour faciliter l’accès des personnes à mobilité réduite à l’intérieur. Il s’agit d’une obligation à laquelle tous les pharmaciens doivent se conformer.

La vitrine d’une pharmacie doit également répondre à un besoin particulier et qui est celui d’offrir des informations en matière sanitaire et sociale au public. Les pharmacies sont autorisées à mettre en avant sur leurs vitrines des offres promotionnelles sur leurs produits phares. Toutefois, la dimension de la vitrine ne doit en aucun cas occulter la visibilité intérieure de la pharmacie.

Aménagement de l’intérieur

Il faudra mettre en place différents espaces dédiés aux médicaments en libre accès et à ceux qui ont besoin d’une prescription. L’idée est de présenter les médicaments dans un espace que le client pourra clairement identifier et que le pharmacien pourra contrôler à tout instant.

Il faudra également prévoir un espace pour les produits cosmétiques et pour les produits de parapharmacie. Puisque ces deux catégories de produits génèrent une source de revenus élevée, ils méritent d’être mis en valeur au cours de l’agencement. Il faut donc miser sur des rayonnages ergonomiques et de qualité. On peut même envisager de les installer à l’entrée de l’officine.

Aménager un espace de confidentialité

Les pharmaciens sont tenus de respecter la confidentialité des patients. L’article R 5125-9 du CSP prévoit que : “l‘accueil de la clientèle et la dispensation des médicaments s’effectuent dans les conditions de confidentialité permettant le respect du secret professionnel imposé“. Ainsi donc, il faudra mettre en place un espace spécifique qui autorisera le dialogue discret. L’adoption des comptoirs individuels sera de mise. Il faut aussi prévoir que ces comptoirs ne soient pas trop proches les uns des autres et poser une signalétique de courtoisie.

Aménager un espace de stockage

Le CSP prévoit que les : “les médicaments sont détenus dans un endroit où n’ont pas librement accès les personnes étrangères à l’établissement”. L’arrière-boutique doit donc être sécurisée et pourvue d’une bonne isolation pour éviter que les médicaments ne s’altèrent à cause des variations de température.