Quel matériau choisir pour le revêtement d’une terrasse ?

01 septembre 2016/admin
Catégories :
  • Rénovation habitations,
Terrasse aménagée

Pour que votre terrasse soit esthétique et agréable à vivre, elle doit être dotée d’un sol beau, stable, et surtout pratique. Bois, bambou, composite, pierre naturelle ou reconstituée, carrelage… il est difficile de ne pas s’y perdre ! Voici la liste des différents matériaux pour un revêtement de terrasse, leurs avantages, leurs inconvénients et leurs prix, tout ceci afin de vous aider à y voir plus clair.

Terrasse en bois

Le bois est lisse, ce qui signifie qu’il glisse, mais il est aussi « vivant », c’est-à-dire qu’il est se transforme un minimum au fil du temps. Afin d’échapper aux chutes et aux déformations de votre terrasse, il est nécessaire de choisir une essence dure : Teck, ipé, bankiraï, movingui… Ces bois sont naturellement imputrescibles. Ils résistent aux intempéries et à l’usure du temps, mais il faudra tout de même procéder à un entretien régulier pour que les lames gardent leur couleur d’origine et pour éviter tout risque de fissures.

Terrasse en bois composite

Le composite est un mélange de bois recyclé et de polyéthylène ou de PVC. Ce matériau est esthétiquement similaire au bois : des personnes lambda ne voient aucune différence. Il est totalement recyclable et imputrescible, s’entretient à l’eau et, contrairement au bois, sa surface lisse ne présente aucun risque d’échardes ou de fentes. Enfin, notez sa résistance à l’eau, au gel, au soleil et au temps qui s’écoule. Ce matériau est moins onéreux que le bois et sa pose est d’une grande facilité.

Terrasse en pierre naturelle

La pierre naturelle est un matériau pur extrait dans des carrières toutes différentes et singulières. Souvent présentée sous forme de dalles, cette pierre convient particulièrement à un style de maison sobre et moderne. Nous vous conseillons les pierres naturelles belges (bleu), car les pierres étrangères (c’est-à-dire asiatiques) s’oxyderont et se décoloreront au fil du temps. Attention, certaines pierres ne résistent pas au gel. Le savon de Marseille suffit à son entretien quotidien. Enfin, notez que la pierre naturelle est un matériau plutôt cher (40 à 20 euros/m2).

Terrasse en pierre reconstituée

La pierre reconstituée est composée de divers éléments naturels broyés. Présentée sous forme de carreaux ou de pavés, elle peut prendre différents aspects : marbre, granit, schiste, terre cuite, ou même bois. Toutes les dimensions et teintes sont réalisables. Autre avantage, la pierre reconstituée est antidérapante et ne gèle pas. Enfin, la pierre reconstituée fait partie des matériaux les moins chers. Son entretien est simple : un lavage à l’eau savonneuse suffit au quotidien. Pour empêcher l’apparition de mousse, il est conseillé d’appliquer un traitement hydrofuge.

Terrasse en bambou

Si vous voulez un matériau à la fois écologique, durable et solide, optez pour le bambou (compressé). Son entretien est très aisé ; si vous souhaitez qu’il garde sa couleur naturelle, vous devrez simplement l’enduire d’une huile et d’un protecteur UV adapté. Côté prix, il vous faudra payer aussi cher que pour une terrasse en bois tropical dur.

Terrasse en carrelage

Le carrelage le plus adapté à une terrasse est le grès cérame pleine masse, qui sait imiter la couleur et l’aspect de toutes les matières : bois, pierre, métal, ardoise… ce sera à vous de choisir ! C’est également l’un des matériaux les plus simples à entretenir. Prenez soin de choisir des modèles antidérapants et présentant les qualités indispensables à un usage extérieur. Tablez sur 10 €/m2 pour un grès cérame émaillé et jusqu’à 40€/m2 pour un grès cérame pleine masse.

Terrasse en béton

Le béton fait partie des matériaux les plus durables. Le choix des couleurs et des formats est très large, ce qui permet de jouer avec les styles. Nous vous conseillons d’appliquer un enduit protecteur pour faciliter l’entretien.

twitterlinkedin