Comment rénover une ancienne ferme ?

08 juin 2016/admin
Catégories :
  • Rénovation habitations,
Rénovation d'une ferme

Rénover une maison ancienne, et surtout, un ancien corps de ferme n’est pas chose aisée. En effet, si pour certains quelques petits travaux suffisent, pour d’autres tout sera probablement à refaire. Transformer une ferme en maison à vivre est tout à fait possible ! Cela dit, pour qu’elle affiche à la fois design et confort, il y a certaines règles à respecter. Découvrez comment réussir la rénovation d’une ancienne ferme.

Respecter l’authenticité des lieux

L’aménagement d’une ferme prend en compte de nombreux paramètres. Mais la première règle est toutefois simple, il faut respecter l’authenticité ainsi que le patrimoine architectural des lieux. Tout rénover, oui, mais pas au point de tout raser.

On retrouve souvent dans les anciennes fermes des pièces architecturales d’exception telles que les escaliers en chêne, les voutes, ou encore la porte charretière, etc. Ce sont là des patrimoines qui doivent être préservés autant que possible. Leur présence n’empêche pas de donner aux locaux tout le confort des habitations modernes.

Ainsi, que votre vieille ferme soit en pierre, en brique ou en terre, il faut bien préserver les matériaux originaux afin de garder l’authenticité des lieux. Faire appel à un architecte, un maître d’œuvre ou encore à un designer est ici recommandé afin de guider la rénovation des lieux sans que les travaux n’en altèrent l’esprit.

Créer des espaces ouverts

Les travaux les plus importants concernent la création d’ouvertures. Créer des portes et fenêtres afin, non seulement de permettre la communication des pièces entre elles, mais aussi d’augmenter l’apport en lumière. Les ouvertures existantes doivent être gardées dans leur intégralité. Les travaux porteraient juste sur leurs agrandissements et le remplacement de leurs menuiseries par des modèles modernes et vitrés. Les anciennes portes et fenêtres en bois peuvent être remplacées par de grandes baies vitrées aux montants métalliques. Installer les mêmes types d’ouvertures côté jardin et côté façade.

Créer un intérieur épuré

Pour un intérieur épuré, il est conseillé de toujours mettre en avant les matériaux naturels. Que ce soit dans les mobiliers à utiliser, les éléments de décoration ou bien les matières premières qui composeront les bases de la maison… On prône les matières naturelles.

Par exemple, on peut utiliser du chêne massif pour dessiner les panneaux, installer des marches en chênes et des portes en bois, équiper les lieux avec des meubles en bois brut (que ce soit les armoires, la table, etc.), créer un îlot en marbre blanc, etc. Bref, il y a autant de possibilités à exploiter. Côté couleur, n’hésitez pas à jouer entre les tons ébène et terre. Les murs doivent être d’une blancheur épurée tandis qu’au sol, l’argile séchée et sans cuisson travaillée façon pavée peut donner le parfait mélange entre archaïsme et modernité.

twitterlinkedin