Plancher chauffant : pour ou contre ?

31 janvier 2019/admin
Catégories :
  • Agencement Bar / Restaurant,
  • Agencement bureaux,
  • Agencement magasin,
  • Agencement point de vente,
  • Gros travaux,
  • Rénovation habitations,
chauffage au sol

Le plancher chauffant connaît aujourd’hui une belle notoriété. Pourtant boudé pendant des années, représentant un véritable risque pour la circulation sanguine, le chauffage au sol est désormais considéré comme très agréable. Vous hésitez encore ? Nous revenons alors, dans cet article, sur ses plus gros avantages et inconvénients.

Plancher chauffant : électrique ou hydraulique ?

Avant de se décider à poser du plancher chauffant au sein d’un nouvel habitat, il est important de se poser la question du type de chauffage au sol. De nos jours, il en existe deux bien distincts : le chauffage électrique et le chauffage hydraulique. Quelles sont les différences ?

Le chauffage au sol hydraulique repose sur un réseau de tuyaux par lesquels circule de l’eau chaude. L’équipement de chauffage peut utiliser n’importe quelle source d’énergie, vous avez donc le choix : panneaux solaires, pompe à chaleur ou encore chaudière gaz/bois.

En ce qui concerne le chauffage au sol électrique, nous constatons qu’il s’avère moins coûteux et plus intéressant en termes de consommation énergétique. C’est sûrement pourquoi il est le plus utilisé. Il fonctionne à partir d’un système de câbles chauffants, et d’isolants afin de protéger vos sols.

Les « contres » du chauffage au sol

Avant de vous tourner vers un plancher chauffant, il est nécessaire de vous informer sur les inconvénients de ce dernier. Il faut savoir que la pose est assez contraignante et nécessite l’intervention d’un professionnel. Plus le logement est ancien, plus la pose est difficile et coûteuse. Vous pouvez approximativement compter 100 euros le mètre carré pour la pose d’un chauffage au sol hydraulique, et 50 euros pour de l’électrique.

D’autre part, même si l’installation d’un plancher chauffant permet de réaliser des économies d’énergie conséquentes, l’entretien s’avère complexe et onéreux également. En effet, tous les trois à 5 ans, il est conseillé de faire appel à un professionnel pour entretenir vos équipements.

Le dernier inconvénient du plancher chauffant est qu’il contraint vos choix de revêtements de sol. Vous ne pouvez pas installer n’importe quel sol, il faut qu’il soit compatible tels que le vinyle ou encore le carrelage. En revanche, si vous optez pour un chauffage au sol hydraulique, nous vous conseillons d’éviter le parquet et la moquette : ces deux revêtements ne feront que ralentir la montée en température.

Le plancher chauffant : de nombreux avantages

Premier avantage du plancher chauffant, et non des moindres : une température homogène et diffuse dans toute la maison. Vous pourrez goûter au bonheur de marcher pieds nus dans votre maison, sans souffrir du froid du carrelage !

De plus, comme évoqué plus haut dans l’article, le chauffage au sol est compatible à toutes les formes d’énergies : électrique, solaire, gaz ou fioul. Par ailleurs, grâce au plancher chauffant, économisez en moyenne 15% sur votre consommation énergétique. Une bonne nouvelle pour la planète, et pour votre porte-monnaie !

Contrairement au radiateur traditionnel, le plancher chauffant est invisible et ne gaspille pas d’espaces. C’est pourquoi il offre une dimension bien plus esthétique à votre intérieur, mais aussi un confort non négligeable puisqu’aucun son n’émane du chauffage au sol.

Le chauffage au sol est donc très agréable et rentable, notamment si votre maison est neuve ou récente. Dans tous les cas, il est important de faire appel à un professionnel afin d’obtenir toutes les cartes en mains avant d’investir.

twitterlinkedin