Comment bien choisir l’éclairage d’une pièce ?

02 mai 2018/admin
Catégories :
  • Agencement bureaux,
éclairage bureau

La lumière, naturelle ou artificielle, est indispensable à notre bien-être. C’est d’ailleurs pour cela que la luminothérapie fait un carton depuis quelques années : nous avons tous besoin de lumière pour nous sentir bien, chez soi ou au travail ! Voici donc un petit guide pour bien choisir vos luminaires.

Choisir son éclairage pour la maison

Le b.a.-ba

Pour y voir clair, commencez par multiplier les sources de lumière et les types d’éclairage. L’idéal est de sélectionner un éclairage central, comme un plafonnier, et d’ajouter plusieurs éclairages localisés. Lampadaire, guirlande lumineuse, lampe de table, et même bougies, n’hésitez pas à en abuser ! De cette manière, vous pourrez moduler la luminosité suivant les moments de la journée.

Les astuces !

L’éclairage ne fait pas tout ! Tout d’abord, jetez cette peinture blanche qui n’apportera qu’un côté chirurgical à vos pièces et misez sur des murs couleur crème, sable, orangé…

Côté déco, le hygge, phénomène danois, est votre meilleur allié : meubles et accessoires en bois clair ou bois flottant, fausse fourrure, plantes vertes, voilages… Un vrai cocon ! Enfin, fixez un miroir en face d’une fenêtre : il reflétera la lumière naturelle et illuminera la pièce.

Éclairer les entreprises

Au bureau

Le Code du Travail est formel : la lumière est indispensable au confort et à la performance visuelle de chaque salarié. L’éclairage doit donc être soigneusement choisi pour éviter l’éblouissement, tout en étant parfaitement adapté aux tâches réalisées par le personnel, mais aussi à leur âge ! Pour cela, le plus simple est d’investir dans un panneau LED, à la consommation énergétique et à la durée de vie plus intéressante que les lampes fluorescentes, et dans un éclairage d’appoint.

Dans les points de vente

Dans un magasin, la lumière joue un rôle essentiel : celui de mettre en valeur les produits sans altérer leurs couleurs. En effet, le client doit pouvoir retrouver la même teinte à l’intérieur de la boutique et chez lui ! Pour chacun de vos luminaires, pensez donc à bien vérifier leur IRC, l’Indice de Rendu des Couleurs, qui devra être de 85 minimum.

Enfin, si votre point de vente est de petite taille, orientez-vous plutôt sur un intérieur intimiste à l’éclairage chaud, aux alentours des 4000°K. À l’inverse, dans un grand magasin, il sera plus intéressant de mettre en place un éclairage central et d’autres projetés sur les produits pour attirer l’œil du visiteur sur eux.

twitterlinkedin